L’hygiène est un critère primordial que tout professionnel médical se doit de respecter, à commencer par les instruments médicaux qu’il manipule lors des interventions. Afin de protéger les patients d’éventuelles aggravations ou infections, chaque matériel chirurgical ou de soin doit être stérilisé, d’où la nécessité d’investir dans un autoclave adapté aux besoins du praticien. Comment fonctionne cet appareil ? Quels sont les paramètres à vérifier avant tout achat ? Notre guide vous explique tout.

Pourquoi utiliser un autoclave ?


L’autoclave est un appareil innovant permettant d’éliminer tous les germes et microbes présents sur les instruments médicaux lors d’une intervention. Pour des raisons d’hygiène et sanitaires, son utilisation en milieu médical est obligatoire : cabinet, centre hospitalier, clinique. On distingue 3 types d’autoclaves : B, S et N. Le premier étant très apprécié pour sa grande polyvalence. Il permet, par exemple, de nettoyer n’importe quel instrument, des objets poreux, pleins, creux emballés…

Fonctionnement d’un autoclave


La stérilisation des instruments médicaux s’effectue grâce à un système de couplage « chaleur-pression ». Elle se déroule en quatre étapes :

  • La chaleur est la pression augmentent simultanément pour obtenir la température souhaitée.
  • Un programmateur permet de maintenir la température pendant une période déterminée.
  • L’appareil se refroidit automatiquement et réduit la pression.
  • Les instruments sont stérilisés et prêts à une nouvelle utilisation.

Les critères pour bien choisir son autoclave

L’achat d’un autoclave requiert un budget important, d’où la nécessité de porter une attention particulière sur un certain nombre de critères :

  • Les dimensions de l’appareil : elles dépendent de la forme et la taille des instruments à stériliser. Il suffit de les mesurer pour vérifier que la taille des plateaux de l’autoclave convienne parfaitement.
  • Le nombre de cycles journaliers : certains modèles nécessitent un temps de refroidissement plus ou moins long avant de pouvoir enchaîner un nouveau cycle. Il convient ainsi d’estimer votre nombre de cycles quotidiens. Si vous effectuez plusieurs interventions par jour, mieux vaudra opter pour un autoclave capable de réaliser une dizaine de cycles sans problème.
  • Enfin, n’oubliez pas de vérifier l’emplacement de votre nouvel appareil pour éviter l’encombrement.
Posts created 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut